Définitions Français

  • Prendre quelque chose de nouveau ou prendre une autre fois, en plus : Reprendre sa place à table. Je reprendrais bien un peu de vin.
  • Rentrer en possession de ce qu'on a donné, déposé, consenti : Reprendre ses bagages à la consigne.
  • Admettre de nouveau quelqu'un près de soi,à son service, dans son groupe : Il a repris son ancienne secrétaire.
  • Prendre, arrêter de nouveau quelqu'un qui s'est enfui : Reprendre un fugitif.
  • Récupérer une marchandise vendue en acceptant d'en annuler la vente : Le magasin ne reprend aucun article.
  • Prendre la suite de quelqu'un, racheter à quelqu'un un commerce, une charge : Il reprendra le cabinet dentaire de son frère.
  • Retrouver un état, une disposition, une faculté : Convalescent qui reprend des forces.
  • Affecter quelqu'un de nouveau : Ses obsessions l'ont repris.
  • Continuer une chose interrompue, s'adonner de nouveau à une activité : Reprendre son travail après une absence. Il a repris le piano.
  • Jouer, donner de nouveau une pièce, un spectacle, un film.
  • Parler de nouveau, après un silence : « Oui, reprit-il, il faut aller de l'avant. »
  • Énoncer à nouveau des paroles, des idées : L'assistance reprenait en chœur le refrain.
  • Apporter des corrections, faire subir des transformations à quelque chose : Il n'y a rien à reprendre à cet article.
  • Faire sien, emprunter ce qui a étéélaboré par quelqu'un d'autre : Reprendre les idées d'un autre.
  • Réprimander quelqu'un, le blâmer pour ce qu'il a fait : Reprendre un enfant sur sa conduite.
  • Surprendre quelqu'un une fois de plus à commettre un acte blâmable : Que je ne vous reprenne plus à grimper sur la fenêtre !
  • Bâtiment Réparer une maçonnerie.
  • Couture Rétrécir un vêtement en refaisant les coutures ou les pinces.
  • Équitation Modérer l'allure d'un cheval après l'avoir laissé s'allonger.
  • Mécanique Usiner à nouveau une partie de pièce dont la cote est trop forte.
  • Vénerie En parlant d'un chien, retrouver la voie de l'animal.