Définitions Français

  • Petite tige fine d'acier trempé dont l'une des extrémités, pointue, sert à traverser le matériau à coudre et dont l'autre, percée d'un trou (chas ou œil), reçoit le fil.
  • Montagne de forme plus ou moins effilée.
  • Tige métallique indiquant les heures (petite aiguille), les minutes (grande aiguille), les secondes (trotteuse) sur le cadran d'une horloge, d'une montre.
  • Index fixéà la partie tournante d'un instrument de mesure et dont l'extrémité libre est mobile devant un cadran.
  • Acupuncture Tige très fine employée pour piquer certains points cutanés.
  • Architecture Obélisque, flèche ou pinacle aigus. Partie supérieure, formant épi au-dessus du toit, d'un poinçon de croupe. Tige de suspension d'un faux plafond.
  • Armement Mince tige d'acier destinée à frapper l'amorce de la cartouche dans les premiers fusils se chargeant par la culasse.
  • Bonneterie Tige d'acier trempééquipant les métiers de bonneterie et qui sert à former les mailles sur son extrémité recourbée, appelée bec.(Il existe trois sortes d'aiguilles :à bec, compound ou à piston,à palette ou à clapet.)
  • Botanique Feuille étroite et pointue du pin et d'autres conifères.
  • Chemin de fer Synonyme de aiguillage .
  • Chirurgie Instrument métallique effilé, creux ou plein, servant à injecter un médicament (aiguille à injection),à ponctionner une collection liquide (aiguille à ponction) ou à suturer des tissus (aiguille à suture).
  • Préhistoire Pointe d'os ou d'ivoire servant à coudre.(Les aiguilles à chas apparaissent au paléolithique supérieur dès le solutréen.)
  • Textiles Tige métallique, munie de barbelures, servant dans l'aiguilletage .