Définitions Français

  • Ramener, appliquer un couvercle, un battant, un panneau, une pièce de papier, d'étoffe, etc., sur ou contre autre chose, en particulier autour d'une charnière, d'une ligne de pliure, etc. : Rabattre le couvercle d'un coffre.
  • Refermer quelque chose dont un des éléments se replie : L'oiseau rabat ses ailes.
  • Fermer quelque chose, en particulier avec violence, sur quelque chose : Le vent a rabattu la porte sur ses doigts.
  • Amener quelque chose, une partie de quelque chose dans une position plus basse : Rabattre le bord de son chapeau.
  • Ramener quelque chose dans une direction dont il s'était écarté : Il a rabattu sa voiture sur la droite.
  • Orienter des personnes, des animaux, dans telle direction : Le service d'ordre rabattait les manifestants vers (sur) les rues adjacentes.
  • Familier. Amener, inciter quelqu'un à aller quelque part : Un homme dans la rue rabattait les passants vers la boîte de nuit.
  • Déduire une somme, la défalquer (d'un total),à titre de rabais ou de retenue : Il consent à rabattre 5 % sur le prix affiché.
  • Littéraire. Ramener à un degré moindre un sentiment, une attitude jugés excessifs : Rabattre l'orgueil de quelqu'un.
  • Réviser une attitude et être amenéà la modérer : Il a bien fallu qu'il rabatte de ses exigences.
  • Arboriculture et horticulture Tailler les gros rameaux d'une plante, d'un arbre, pour provoquer l'apparition de pousses nouvelles. Couper les branches d'un arbre à leur point d'attache sur le tronc.
  • Mathématiques Effectuer un rabattement, en géométrie descriptive.
  • Métallurgie Effacer à petits coups de marteau les inégalités produites sur une pièce par les grands coups de marteau de forge.