Définitions Français

  • Qui est contraire à ce qui est vrai, qui comporte une erreur, qui manque de justesse, de logique, ou qui n'est pas justifié par les faits : Partir d'un principe faux. Il est faux de penser qu'il n'a rien vu.
  • Qui n'a pas de raison d'être, qui est sans fondement ; injustifié : Éprouver de fausses craintes.
  • Qui n'est qu'une imitation, qui n'est pas original, naturel ou authentique (avec ou sans intention frauduleuse) : Des fausses perles. Un faux nom. Un faux tableau.
  • Se dit d'un objet qui en simule un autre : Une fausse barbe.
  • Qui est équivoque, ambigu : Se trouver dans une situation fausse.
  • Se dit d'un sentiment qui n'est pas réellement éprouvé, qui est feint, simulé : Une fausse naïveté.
  • Qui dissimule ses sentiments réels, qui cherche à tromper : Un homme faux. Un regard faux.
  • Qui n'a que l'apparence de l'objet dont il porte le nom, qui n'en a ni le rôle ni l'utilité : Fausse poche.
  • Qui se fait passer pour ce qu'il n'est pas, qui n'est pas conforme au nom qu'on lui donne ou qu'il porte : Un faux inspecteur de police. Une fausse science.
  • Se dit d'un instrument de musique qui n'est pas conforme aux règles de l'harmonie ; se dit d'une voix, d'une interprétation qui ne sont pas dans le ton juste : L'accompagnement est complètement faux.
  • Se dit d'un instrument de mesure qui n'est pas exact : La balance est fausse.